Initiatives écologiques

Creusé dans le granit à St Malo ou encore taillé dans la côte sauvage à Belle-île-en-Mer, les golfs bretons sont le reflet d’une région façonnée par la terre et la mer, très attachée à ses ressources naturelles. Les golfs bretons accordent une importance toute particulière au respect de l’environnement : arrosage écologique des terrains, livret de découverte de la faune et de la flore, protection d’espèces animales et végétales… ces espaces...

Creusé dans le granit à St Malo ou encore taillé dans la côte sauvage à Belle-île-en-Mer, les golfs bretons sont le reflet d’une région façonnée par la terre et la mer, très attachée à ses ressources naturelles. Les golfs bretons accordent une importance toute particulière au respect de l’environnement : arrosage écologique des terrains, livret de découverte de la faune et de la flore, protection d’espèces animales et végétales… ces espaces deviennent ainsi des lieux où le respect et la préservation de l’environnement prennent tout leur sens.

Plus de texte

Photo 1 Initiatives écologiques
  • Au Dinard golf, préservons l'équilibre de la nature

    Au golf de Dinard, on considère que l’environnement, c’est avant tout ce qui nous entoure. Le Dinard Golf est situé au cœur de la Côte d’Emeraude, site extraordinaire de landes et de falaises découpées. Existant depuis 1887, il a permis à certaines espèces de ne pas disparaître, alors qu’une partie de la côte alentour s’urbanisait. Ces espèces sont maintenant rares et, pour quelques-unes d’entre elles, protégées. Le golf propose aux joueurs de découvrir le parcours « autrement », avec un livret de découverte de la faune et de la flore présentes sur chaque trou. L’occasion pour chacun d’ouvrir les yeux sur les richesses de ce parcours.  Un « arrêté préfectoral de protection du Biotope »  a été signé en 1998 ainsi qu’une  « convention de gestion conservatoire du patrimoine floristique » en 2004.

  • Les golfs Blue Green et la protection des oiseaux

    La faune et la flore présentes sur les parcours de golf sont une véritable richesse. Pour les préserver, Blue Green met en place depuis 2011, aux côtés de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), un plan de gestion écologique. Cette démarche, prévue sur une durée de 6 ans, comprend trois étapes : un pré-diagnostic pour dresser un état des lieux et le potentiel d’amélioration des golfs, une expertise naturaliste approfondie et enfin des mesures ciblées pour améliorer la richesse écologique des sites. A ce jour, 1500 hectares ont été diagnostiqués et 272 espèces répertoriées. 

  • Des abeilles au golf de Carhaix

    A Carhaix une étude faune/flore a révélé la présence d’espèces protégées comme le triton palmé, la grenouille agile ou l’escargot de Quimper. Le parcours a donc été aménagé pour préserver l’habitat de cet écosystème. Le golf s’engage également en utilisant très peu de produits phytosanitaires en traitant seulement ses greens soit 2% de sa surface totale. Cette démarche lui permet d’élever des abeilles, importantes polinisatrices et sentinelles de l’environnement, et de produire son propre miel.

  • Clubhouse passif aux Ajoncs d'Or

    Le Golf des Ajoncs d’Or est le premier Golf de France à obtenir le label « Passiv Haus » . Ce label allemand, encore peu connu en France, récompense des bâtiments de qualité dont le besoin de chauffage est inférieure à 15kwh/m²/ an soit 90% d’économie par rapport à un édifice classique. Ce standard a pu être atteint grâce à l’utilisation de certains matériaux et au soin apporté à l’isolation. Les bâtiments passifs sont également très lumineux et présentent une qualité d’air homogène et supérieure.

  • Parigné : un golf 100% écologique

    Pour aller encore plus loin dans la démarche, le golf de Parigné s’est fixé le défi fou d’un golf 100% écologique pour prouver à ceux qui en doutent encore que green peut rimer avec vert. Ce parcours de 9 trous sera inauguré au printemps 2018.